A l'instar d'autres communes dont celles de Liège mais aussi de Verviers, de Huy et de Hannut, la Ville de Waremme vient de prendre position sur le port du masque.
Et ce via un nouvel arrêté du bourgmestre Jacques Chabot (PS), lequel impose ce dernier " en certains endroits du territoire communal et pour raison de salubrité publique". 
L'objectif avoué des autorités communales au travers de cette mesure dite d'urgence est bien entendu de continuer à limiter la propagation du coronavirus.
Considérant qu'il est difficile de respecter en tout temps la distanciation sociale et faisant référence à la période de rentrée scolaire, il a été décidé de la prolonger. 
Le périmètre concerné par cette prolongation est relativement limité puisqu'il s'agit essentiellement des rues commerçantes du centre-ville waremmien.
A savoir en l'espèce la rue Jospeh Wauters, la place du Roi Albert Ier, l'avenue Reine Astrid et la place Rongvaux, sans oublier les différents espaces commerciaux.
A noter également qu'une zone de 200 mètres autour des établissements scolaires est concernée, et ce pour toute personne âgée de 12 ans et plus.
Ce nouvel arrêté du bourgmestre a pris effet ce mercredi 1er octobre et il sera d'application au moins jusqu'au 30 octobre prochain.