A Waremme, la question de la transmigration retient l'attention des autorités qui s'efforcent de répondre de la manière la plus adaptée à la détresse de ces personnes.

De concert avec le milieu associatif et le doyenné, la Ville a entrepris de leur offrir, dans la mesure du possible, un hébergement et des conditions sanitaires adaptées.

La semaine dernière, l'échevin et député Hervé Rigot (PS) a interpellé le secrétaire d’Etat en charge de la migration à propos d’une nouvelle initiative de Fedasil.

A savoir en l'espèce le programme Reach out, lequel consiste en une prise de contact avec les personnes migrantes afin de les informer des solutions existantes.

Ces dernières ont trait par exemple à une demande de protection internationale ou encore à différents programmes de retour volontaire.

Le secrétaire d'Etat a annoncé le renforcement de ce programme afin de pouvoir couvrir un plus grand nombre de sites qui accueillent des migrants.

Ce dernier a en outre assuré qu’il soutiendrait les demandes des pouvoirs locaux en général et de Waremme en particulier.

Le bourgmestre Jacques Chabot (PS) a donc pris contact avec Fedasil afin d’entamer une mission de ce type auprès des migrants présents sur le territoire communal.

La coordination de cette mission sera tricéphale: la Ville, Fedasil et le milieu associatif qui s’occupe quotidiennement de l’accompagnement des intéressés.