Le seuil de la phase 2 A est presqu’atteint, ce mercredi, dans les hôpitaux en province de Luxembourg : 138 patients dans les ailes Covid classiques et 29 aux soins intensifs alors que la capacité est respectivement de 150 et de 31 lits.

Mardi, 150 personnes dont 27 aux soins intensifs se trouvaient dans les hôpitaux de Vivalia. Ce matin, ils étaient 167, soit dix-sept de plus que la veille. " La progression des hospitalisations n’est pas explosive mais inexorable " commente le docteur Didier Neuberg, directeur général aux affaires médicales.  "Ces chiffres mélangent les cas avérés et suspects. Actuellement, il y en a douze pour lesquels le diagnostic n’a pas été clairement établi."

Reste que même si l’on fait abstraction des cas suspects, le pic des 125 hospitalisations, atteint début avril lors de la première vague, est aujourd’hui dépassé. " Les chiffres augmentent tous les jours et il semble que le deuxième pic ne soit pas encore atteint. Je crains que la deuxième vague ne soit plus grave que la première."

Dans ce contexte, le médecin recommande vivement à tout le monde de limiter au maximum ses contacts. "Tout contact non essentiel est superflu. Si un problème de santé survient il faut appeler son médecin traitant sans attendre et, en cas d’urgence, ne pas hésiter à se rendre à l’hôpital. Les interventions urgentes sont maintenues tout comme les consultations", conclut-il.