Un partisan de Trump : "Il va y avoir une révolution"

L’Arlonais Fabian Hirtz comprend la colère des Américains qui se sont rebellés cette semaine.

L.T.
Un partisan de Trump : "Il va y avoir une révolution"
©DR

Le coup d’Etat des partisans du président Donald Trump, l’Arlonais Fabian Hirtz l’a vécu en direct. Convaincu que Joe Biden n’est pas le président légitime, il comprend parfaitement pourquoi une poignée de patriotes a agi de la sorte.

 « Je m’y attendais. Cela fait plusieurs semaines que cela se ressentait sur les réseaux sociaux pro Trump. Après des manifestations pacifiques, cela ne m’a pas surpris de voir des citoyens passer à l’acte. Mais attention, les casseurs ont rapidement été identifiés. Ce sont des antifas qui se sont glissés parmi les manifestants. Ils ont bien été identifiés par le FBI. Des partisans de Biden qui ont tout gâché », confie-t-il. 

Fabian Hirtz ajoute qu’il aurait bien aimé être acteur plutôt que spectateur ce mercredi soir, lui qui a pu passer quelques mois au Etats-Unis dans le cadre de son travail comprend la réaction des patriotes. Au départ, il n’était pourtant pas spécialement rangé dans le camp de Donald Trump. Au fil du temps, il s’est documenté au point de partager complétement la vision de l’ancien président.

 « J’ai perdu quelques amis qui ne me comprenaient pas. C’est comme ça…J’ai lu pas mal d’ouvrages concernant Trump. Je ne me considère pas comme un pro Trump, mais plutôt comme un patriote. Et nous sommes de plus en plus à rejoindre son camp. Pour moi, Trump est un leader. Un homme politique qui dérange, avec son caractère et son charisme. Ce que nous n’avons pas en Europe ! Il apporte des idées différentes et il représente un danger pour l’administration démocrate. » Ayant pas mal de contacts avec des amis Outre-Atlantique, il craint le pire ces prochaines semaines. 

« Il va y avoir une révolution, c’est inévitable. Presque 80 millions de personnes ne veulent pas de Biden. Il ne sera jamais président, ils ne vont pas le laisser occuper ce poste. Je m’attends aussi à avoir pas mal de déclarations, des dossiers cachés qui vont être dévoilés concernant la fraude lors de cette élection ou sur Biden. Je ne suis pas un conspirationniste, mais un complotiste. Un homme qui expose la vérité, selon la définition grecque quand on parle de complot », conclut-il.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be