Déchaînement de violences à Chiny: suspension du prononcé pour les jeunes fermiers

Trois jeunes fils de fermiers ont passé à tabac un copain un soir de beuverie. Le juge a reconnu le caractère isolé des faits.

Christian Van Herck
Déchaînement de violences à Chiny: suspension du prononcé pour les jeunes fermiers
©BELGA/AFP
Le 9 juin 2020, quatre jeunes d’une vingtaine d’années se sont retrouvés dans un café. Après avoir refait le monde en éclusant moult chopes, la discussion s’est envenimée. Un des quatre protagonistes se montrant narquois et irrévérencieux envers...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité