Cyberattaque : une rançon réclamée à Vivalia

Les cybercriminels de #ransomware Lockbit auraient revendiqué l’attaque informatique

N.L.
Cyberattaque : une rançon réclamée à Vivalia
©D.R.

Le gang de #ransomware Lockbit aurait revendiqué la cyberattaque de Vivalia et menacerait de révéler 400 GB de données personnelles si une rançon n’a pas été payée dans les huit jours.

Nos confrères du Soir ont révélé cette information, ce mercredi matin, en reprenant le tweet de l’analyste belge en cybersécurité Anis Haboubi :

Cyberattaque : une rançon réclamée à Vivalia
©D.R.

Le ransomware LockBit est un logiciel malveillant conçu pour bloquer l'accès des utilisateurs aux systèmes informatiques et lever le blocage en échange d'une rançon. Il analyse automatiquement les ressources importantes, propage l'infection et chiffre tous les systèmes informatiques accessibles d'un réseau.

L'intercommunale de soins de santé n'a ni confirmé ni infirmé cette information. " Nous ne faisons pas de commentaire sur le volet judiciaire, précise le porte-parole de Vivalia. Les travaux continuent au niveau des équipes informatiques. Les experts, aidés par ceux du CERT (Computer Emergency Response Team fédérale) et d'autres du secteur privé, progressent dans l'analyse et le nettoyage."

L’activité médicale dans les hôpitaux se poursuit en mode dégradé, ce sera le cas tant que la situation n’a pas été rétablie. Ce mode dégradé signifie concrètement :

• Annulation des opérations non-urgentes sauf exception jugée selon des critères de nécessité et d’urgence, en concertation entre médecins, infirmières et le Directeur médical) ;

• Annulation des consultations via un SMS envoyé individuellement aux personnes ayant un rendez-vous ce jour. Certaines consultations pourraient être maintenues suivant l’appréciation du médecin concerné qui prendra alors contact avec son patient ;

• La médecine d’urgences est bien entendu maintenue. Il est demandé de ne contacter ou se présenter aux urgences qu’en cas de nécessité et de consulter au préalable son médecin généraliste ou le 1733 en soirée. En cas d’admission aux urgences, il faut se munir de votre vignette de mutuelle pour faciliter l’identification par nos équipes de soins.

• Radiologie/scintigraphie : tous les examens programmés sont annulés ;

• Centres de prélèvements et Centres Covid : l’activité a pu reprendre ce mardi, un système de navettes ayant été mis en place pour les analyses dorénavant effectuées sur le site hospitalier de Godinne (CHU UCL Namur).

Le call center reste activé. Le numéro gratuit à former : 0800/35.168. Des opérateurs répondont aux questions principales, par exemple, sur le maintien ou non des consultations, la possibilité de prendre un rendez-vous, etc. Vivalia demande à la population de n’appeler ce numéro qu’en cas de nécessité afin de ne pas engorger ce service.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be