Suite de la Cyberattaque de Vivalia : 341 machines ont pu être récupérées

Les secrétariats peuvent à présent contacter tous les patients qui avaient un rendez-vous en consultation

N.L.
Suite de la Cyberattaque de Vivalia : 341 machines ont pu être récupérées
©News

La cellule de crise de Vivalia a fait le point ce mercredi matin sur la situation suite à la cyberattaque de la nuit du 13 au 14 mai dernier.

Au niveau de l'activité médicale, les secrétariats sont maintenant en capacité de contacter toutes les personnes qui avaient un rendez-vous en consultation. C'est donc via un appel téléphonique personnalisé et passé dans les meilleurs délais que chacun/chacune sera informé du maintien ou de l'annulation de sa consultation.

Rappelons que cette décision est justifiée par l’état du patient ou un suivi médical, sur avis du médecin et que les personnes bénéficiant d’un suivi médical essentiel (femmes enceintes chimiothérapie, oncologie, diabétologie, orthopédie pour un suivi de plâtre) doivent se présenter à l’hôpital pour leur rendez-vous.

Le patient envoyé aux urgences ou ayant une consultation maintenue avec un spécialiste doit se présenter avec un listing de ses médications et antécédents, une copie de son dernier rapport et des biologies et actes techniques récents pertinents.

Les opérations non-urgentes restent annulées sauf exception. Leur reprise dépendra du niveau de rétablissement à venir des systèmes informatiques. Les examens programmés en radiologie/scintigraphie sont également suspendus. Les centres de prélèvements et centres Covid sont opérationnels.

Au niveau informatique, les équipes renforcées par des experts extérieurs, poursuivent leur travail de récupération des données et fonctionnalités. Elles avancent sur les priorités dans le but de pouvoir redémarrer progressivement une activité élective (non-urgente) dès que possible.

Au cours de ces 24 dernières heures : 341 machines connectées ont pu être récupérées et intégrées en zone propre pour être opérationnelles (contre 220 24 h plus tôt) , la capacité d’accès au dossier médical des patients s’élargit avec l’installation progressive de nouveaux ordinateurs dans les sites, (cette progression est liée au rythme imposé par les conditions de sécurité), dans les labos, en moyenne pour les 3 sites, plus de 50% des capacités fonctionnelles internes ont été restaurées.

Comme annoncé hier, la cellule PMO (Project Management Office) se met en place afin de récolter les nombreuses informations et demandes internes en besoins informatiques, de les prioriser et les faire remonter à l’informatique. Ce travail permet d’améliorer et structurer le gigantesque processus de redémarrage au niveau des structures informatiques et sur le terrain.

Le call center 0800/35.168 reste opérationnel 24 h sur 24 et sept jours sur sept.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be