Cyberattaque de Vivalia : les hackers donnent un délai de 2 jours pour la rançon

Alors que les données médicales de patients seraient en jeu, les hackers ont donné un délai supplémentaire

L.P.
Cyberattaque de Vivalia : les hackers donnent un délai de 2 jours pour la rançon
©AFP

Les hackers qui auraient attaqué Vivalia avec le ransomware Lockbit avaient annoncé mettre en ligne ce jeudi en fin de journée 400GB de données personnelles volées, si Vivalia ne payait pas une rançon. L’heure limite était 18h 13. Visiblement, ils ont décidé d’accorder un nouveau délai de deux jours à l’intercommunale. C’est en tout cas ce qu’ils annoncent, et ce qui est repris sur plusieurs comptes Twitter qui suivent de près les conséquences de cette cyberattaque.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be