Un mois après la cyberattaque de Vivalia, plus de 1300 machines ont été récupérées

Malgré les efforts fournis, le fonctionnement des hôpitaux n’est pas encore optimal

N.L.
Un mois après la cyberattaque de Vivalia, plus de 1300 machines ont été récupérées
©News

Un mois après la cyberattaque, la cellule de crise transversale de Vivalia a fait le point ce mercredi.

La très grande majorité de l’activité médicale a repris au sein des hôpitaux. Toutes les opérations non-urgentes sont assurées sur les sites d’Arlon, Bastogne, Libramont et Marche. Les consultations sont également assurées dans les hôpitaux généraux et psychiatrique (Bertrix), à l’exception de la radiologie à la polyclinique de Vielsalm et à Virton où le dispositif informatique sera complété d’ici la fin de semaine permettant ainsi de compléter les capacités partielles encore actuellement.

Au niveau des consultations, si le rendez-vous n'a pas été annulé par Vivalia , il est demandé de se présenter à la date et à l’heure fixées. Dans le cas où le rendez-vous est annulé, le patient est recontacté.

Dans le cas où le rendez-vous a été annulé entre le 14 mai et le 15 juin, il est demandé de recontacter le service à partir de la semaine prochaine, le temps de régler certaines difficultés techniques. D’ici là, en cas de doute ou d’inquiétude sur son état de santé, il est conseillé de contacter son médecin généraliste.

En cas d’urgence, les patients ne doivent pas hésiter à se présenter aux urgences des hôpitaux. La téléphonie rencontre encore actuellement quelques soucis techniques, certaines personnes peuvent donc éprouver du mal à joindre l’un des sites ou services. Les équipes techniques travaillent à améliorer les services téléphoniques dans les plus brefs délais.

" Malgré les efforts de chacun, face à la violence de la cyberattaque, Vivalia reste donc encore en mode dégradé, autrement dit, notre fonctionnement n'est pas optimal et n'as pas encore retrouvé son niveau d'avant la mi-mai, précise le porte-parole Fabian Namur. " L'ensemble de nos équipes, notamment informatiques, accompagné d'experts extérieurs, avec le soutien des experts Métiers sur le terrain, est considérable et il se poursuit."

A ce jour, plus de 1300 machines ont été récupérées et placées en zone propre pour être à nouveau opérationnelles. La phase de restart est aujourd’hui en voie d’achèvement. Les équipes continuent de travailler sur l’autre phase, celle de la reconstruction d’une structure informatique à long terme. Celle-ci s’accompagne de mesures de sécurité renforcées.

Enfin, d’un point de vue administratif, les compléments de salaires du mois de mai seront versés à temps par les services des ressources humaines ainsi que les honoraires des indépendants, honorés cette fois par la direction Financière.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be