Erezée: après un accroc avec un cavalier, un automobiliste le frappe avec un club de golf

L’automobiliste dit s’être défendu, mais tant le parquet que les parties civiles balayent cette explication.

S.E.
Erezée: après un accroc avec un cavalier, un automobiliste le frappe avec un club de golf
©EDA
L’histoire aurait pu ne pas finir au tribunal si le malentendu s’était réglé à l’amiable. Un jour de septembre 2019, un groupe de cavaliers se promenait du...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité