Perquisition ce samedi à Arlon : 115 kg de cocaïne ont été saisis

Le parquet du Luxembourg annonce que cinq personnes ont été privées de liberté

Nadia Lallemant
La drogue saisie à Arlon ce samedi est estimée à 11 500 000 euros
La drogue saisie à Arlon ce samedi est estimée à 11 500 000 euros ©Belga

Ce samedi 26 novembre en matinée, au terme d’une longue enquête menée par la Police Judiciaire Fédérale de l’arrondissement du Luxembourg, un entrepôt situé le long de la Nationale 4 à Arlon a fait l’objet d’une perquisition prescrite par une juge d’instruction arlonaise, rapporte le parquet du Luxembourg.

Cette opération a bénéficié de l’appui conjoint des unités spéciales de la Police Fédérale (DSU) et de leurs homologues grand-ducaux. Des perquisitions simultanées ont également été réalisées, avec l’appui des unités spéciales aux Pays-Bas, au Grand-Duché de Luxembourg et en Serbie.

Au total, près d’une centaine de membres des différents services de police ont été engagés sur les sites d’intervention visés. Cette enquête a pour objectif de démanteler une organisation criminelle serbe active dans le trafic international de cocaïne.

À Arlon, les suspects s’affairaient à dissimuler des pains de cocaïne dans des dalles de béton afin de faciliter leur exportation. Au total, pas moins de 103 paquets de plus d’un kilo chacun (environ 115 kg en tout) ont été découverts et saisis. Cette quantité représente, à la revente, un montant total d’environ 11 500 000 euros.

Cinq personnes ont été privées de leur liberté à Arlon. Elles seront déférées, dans les prochaines heures, devant le magistrat instructeur qui décidera de leur éventuel placement sous mandat d’arrêt.

Par ailleurs, deux personnes ont été arrêtées aux Pays-Bas, une a été interceptée au Grand-Duché du Luxembourg et une en Serbie. Les personnes arrêtées à l’étranger sont visées par des mandats d’arrêt européens ou internationaux et feront l’objet de procédures d’extradition dans les prochains jours.

Le parquet du Luxembourg souligne l’excellente collaboration entre les services d’enquête et de justice des différents pays concernés ainsi qu’entre les unités spéciales belges et luxembourgeoises. De nombreux devoirs d’analyse et d’exploitation seront réalisés, dans la foulée de cette opération, par les enquêteurs de la PJF du Luxembourg.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be