Appel à projets “Cœur de Village” : 25 communes luxembourgeoises lauréates

Une aide régionale de maximum 500 000 euros leur sera accordée jusqu’en 2026

Nadia Lallemant
Le projet de halle place de Bruyère-en-Vosges à Vielsalm a été retenu.
Le projet de halle place de Bruyère-en-Vosges à Vielsalm a été retenu. ©DR

Dans le cadre du Plan de Relance pour la Wallonie, le gouvernement wallon a approuvé, jeudi, pour un montant total de 37 millions d’euros, la liste de 78 communes lauréates de l’appel à projets “Coeur de village”, proposée par le Ministre des Pouvoirs locaux, Christophe Collignon.

En province de Luxembourg, 25 communes ont été retenues. Il s’agit de Bertrix, Durbuy, Erezée, Etalle, Fauvillers, Forenville, Gouvy, Herbeumont, Hotton, Libin, Libramont, Manhay, Messancy, Musson, Neufchâteau, Paliseul, Rendeux, Saint-Hubert, Tellin, Tenneville, Tintigny, Vaux-sur-Sûre, Vielsalm, Virton, Wellin.

Sur 166 candidatures potentielles, 132 communes ont élaboré et transmis dans le délai imparti un dossier à l’administration régionale. Les moyens dégagés par le gouvernement permettront aux communes lauréates de moins de 12 000 habitants de disposer, jusqu’en 2026, d’une aide régionale de maximum 500 000 euros.

 L’objectif principal est de soutenir des projets renforçant la convivialité et l’attractivité de ces territoires et d’intégrer diverses thématiques, telles que l’aménagement d’espaces publics, la mobilité, la numérisation ou, plus globalement, le cadre de vie, précise Christophe Collignon. En effet, dans les territoires locaux les moins peuplés de Wallonie, un cadre de vie agréable, un espace public dynamique et convivial constituent souvent des atouts importants pour permettre aux habitants de se rencontrer, de s’y détendre et parfois même d’y travailler.”

Au cœur de ces territoires, les lieux publics aménagés peuvent aussi favoriser l’accueil de touristes ou de nouveaux habitants. Grâce à ces moyens additionnels, les communes de plus petite taille pourront non seulement mieux répondre aux attentes de leur population mais aussi contribuer activement, par leurs investissements dans les secteurs de la construction ou des services, au dynamisme de l’économie locale et régionale.

Cette action vis-à-vis des communes moins densément peuplées s’inscrit dans une démarche plus globale, appelée #Ambitionscommunes. Cette dynamique collaborative, lancée cette année, vise à identifier les problématiques spécifiques rencontrées par ces communes et à construire des solutions pragmatiques et innovantes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be