Une piste cyclable Arlon Luxembourg ? “Des discussions sont en cours”

Le député Jean-Philippe Florent a interrogé le ministre Philippe Henry à ce sujet

Nadia Lallemant
Une piste cyclable Arlon Luxembourg ? C'est ce que souhaite Jean-Philippe Florent.
Une piste cyclable Arlon Luxembourg ? C'est ce que souhaite Jean-Philippe Florent. ©DR

Le député luxembourgeois Jean-Philippe Florent vient d’interroger le ministre Philippe Henry à propos de l’opportunité de créer une piste cyclable Arlon Luxembourg.

” Les pays du Benelux et la Rhénanie du Nord Westphalie ont lancé une feuille de route commune pour le cyclisme contenant de nouvelles initiatives pour stimuler l’utilisation du vélo et servir de modèle à l’union européenne, rappelle-t-il. Cette feuille de route devrait inciter les citoyens à utiliser davantage le vélo et générer des conséquences positives. C’est ce qui ressort d’une étude unique intitulée “Analyse coûts avantages du cyclisme au Benelux et en Nord Westphalie” à la demande des deux régions. Chaque kilomètre parcouru à vélo signifie un bénéfice net pour toute la région, avec un effet positif sur la santé et moins d’embouteillages.”

Cette étude s’est intéressée à la possibilité d’une piste cyclable qui relierait Arlon à Luxembourg Ville. Et cela représenterait un avantage économique, quel que soit le scénario choisi – nouvelle piste ou amélioration de l’infrastructure partiellement existante – à partir du moment où l’on augmente de seulement 4 % le nombre de cyclistes.

À la question de savoir si des contacts ont été pris avec son homologue grand-ducal le ministre Bausch, Philippe Henry a confirmé que des discussions sont en cours entre la Ville d’Arlon et Idélux, les communes de Steinfort, Capellen et le ministère luxembourgeois des transports afin d’introduire une demande de financement Interreg VI pour l’étude et la réalisation d’une liaison cyclable structurante entre Arlon et Capellen, qui desservirait Steinfort, la gare de Kleinbettingen et la ZAE de Windhaf.

La fiche projet synthétique sur laquelle travaillent la ville d’Arlon et Idélux détaillera les enjeux de mobilité propres à la zone et fera le point sur les différents projets cyclables des environs. Il semblerait que c’est sur la N4 que cette liaison prendrait place le plus logiquement. Pour la partie belge, le financement serait assuré pour les études, à 60 % par Interreg et à 40 % par la Région ; pour les travaux, à 40 % par Interreg, 10 % par la Ville d’Arlon et à 50 % par la Région.

C’est en juin 2023 que la Région devra valider sa participation éventuelle sur la base des estimations budgétaires à engager potentiellement en 2024, mais cela me semble d’emblée être un projet à soutenir car je rappelle régulièrement les avantages économiques liés à l’augmentation de la part modale vélo. Ce projet permettra de proposer une alternative crédible à la voiture pour les personnes se rendant au Luxembourg”, conclut le ministre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be