Fin mai 2018, Lars Mulderij, un Néerlandais de 19 ans, décédait des suites d’un accident d’escalade dans la région d’Houffalize. Le jeune homme avait chuté d’une trentaine de mètres alors qu’il assurait une descente en rappel. Selon certains témoins, il s’était détaché de la ligne de vie pour se pencher par-dessus le rebord de la falaise quand il est tombé. Lars effectuait un stage sportif dans le cadre de ses études secondaires au sein d’une entreprise néerlandaise installée dans la région d’Houffalize. 
Mardi, le tribunal correctionnel de Neufchâteau a acquitté l’ensemble des prévenus poursuivis dans ce dossier pour homicide involontaire par défaut de prévoyance et de précaution. La société néerlandaise ainsi que les deux instructeurs présents au moment du drame. “Une analyse de risque a été réalisée ainsi qu’un contrôle du matériel utilisé, et enfin des instructions précises et complètes avaient été donnes aux participants avant le début de l’activité”, peut-on lire dans le jugement. 
Le tribunal s’aligne ainsi sur le réquisitoire du ministère public qui avait demandé l’acquittement des différents prévenus en mars dernier. Le substitut du procureur avait alors présenté ses excuses à la famille. “Nous ne sommes pas parvenus à faire toute la lumière sur les circonstances dans lesquelles Lars a perdu la vie”, avait-il déclaré.