Un trentenaire de Neufchâteau est actuellement poursuivi devant le tribunal correctionnel pour avoir agressé un couple chez eux le soir de Noël. 

Sous l’emprise de l’alcool, le prévenu s’est présenté chez le nouveau compagnon de son ex pour tout casser. « Mon client revenait d’un réveillon de Noël en famille, ma cliente rentrait du travail », explique Anne-Catherine Mignon, l’avocate du couple constitué parties civiles. « Ils ont été réveillés par une personne qui sonnait à la porte. Ils ont ouvert et les coups ont commencé à pleuvoir. » Le prévenu a également saccagé l’intérieur de l’habitation, avant d’être finalement maîtrisé par un proche des victimes, appelé en renfort. « Ce n’est pas la première fois que le prévenu se rendait au domicile de monsieur », souligne l’avocate. « Il les espionnait en fait depuis plusieurs jours. Le prévenu n’a jamais fait le deuil de sa relation avec ma cliente. Il a ensuite persisté dans son comportement menaçant et harcelant après les faits. » Le parquet réclame 8 mois d’emprisonnement, sans s'opposer à un éventuel sursis. La défense sollicite un sursis probatoire. Le prévenu dit regretter son comportement. Domicilié dans la même ville que les victimes, il assure vouloir changer de domicile pour se rapprocher de son travail. Au grand soulagement de son ex-compagne. Jugement le 19 décembre.