Un conseil communal s’est tenu ce jeudi soir à Arlon. Avant de commencer à étudier la vingtaine de points au programme, l’avocat qui gère les intérêts de la Ville dans le dossier Vivalia 2025 a tenu à prendre la parole.

 On retiendra notamment que le combat se poursuit. Aubange, Attert et Messancy sont solidaires : « C’est toujours un non catégorique. Ne construisons pas un hôpital à Houdemont. Nous sommes opposés à ce projet ! Construire un nouvel hôpital dans une zone rurale, en y créant aussi de nouvelles infrastructures, c’est quand même aberrant et absurde. Alors qu’on prône une politique de préservation de l’environnement, on est parti pour créer des routes, dénaturer les lieux. Bref, on croit rêver…Nous allons nous pencher sur certains aspects pour contrecarrer ce dossier. Il reste encore des zones d’ombre : va-t-on exproprier des agriculteurs ? Les moyens dégagés par la RW et le Fédéral sont-ils appropriés, alors que les hôpitaux manquent de moyen(s) de manière générale ? Et puis, comment fonctionnera cette Intercommunale ? Où est le projet commun si les intérêts des certaines communes sont différents ? », explique ainsi Jean Bourtembourg. « Gardons les médecins à Arlon. Ils sont excellents. On veut quoi ? Qu’ils aillent au Grand-Duché voisin ? » a ajouté Vincent Magnus, le bourgmestre. Suite au prochain épisode…