Alors que Yannick Neubert agonisait, son corps a été déposé dans le couloir de l’immeuble

Jean-Marie Bolland encourt 10 ans de prison ferme devant la cour d’appel de Liège pour avoir provoqué le décès par overdose de Yannick Neubert à Arlon.

 Les faits se sont produits le 14 septembre 2017 dans l’immeuble occupé par Jean-Marie Bolland dans la rue de Diekirch, au centre-ville d’Arlon. Jean-Marie Bolland doit répondre d’avoir au minimum donné une gélule de méthadone à la victime qui en a perdu la vie. 

 Alors que l’homme faisait un malaise, les personnes présentes dans l’appartement l’ont tiré hors du domicile et déposé dans le couloir. 

 Ce sont les amis de la victime, qui faisaient également une fête dans le même immeuble, qui l’ont déposée sur un divan. 

 Ces derniers pensaient que la victime dormait profondément, en réalité, elle râlait. 

 Le parquet général a requis 10 ans de prison.