Luxembourg

Le bourgmestre Vincent Magnus s’interroge à propos du fonctionnement des caméras de surveillance

Dans la nuit de vendredi à samedi, le distributeur de billets de l’Hydrion, situé près du Basic Fit, à Arlon, a, une nouvelle fois, été la cible de malfrats. Le parquet du Luxembourg a été avisé.

Cette attaque à l'explosif est, selon la police, la deuxième en moins d'un an. Elle a provoqué d’importants dégâts matériels. Une vitrine a cédé. Le laboratoire de la police judiciaire est descendu sur place pour procéder aux premiers devoirs d'enquête. Les auteurs n’ont pas encore été identifiés.

Le bourgmestre d’Arlon, Vincent Magnus, a pris des mesures pour sécuriser les lieux. Un périmètre de sécurité a été établi avec des barrières Nadar.

« Cette deuxième attaque à l’explosif m’interpelle », souligne-t-il. « Je m’interroge à propos du fonctionnement des caméras de surveillance. Sur le site de l’Hydrion, le réseau de caméras est privé. La commune n’y a pas accès. »