La semaine dernière, les militants qui occupent le site de l’ancienne sablière à Schoppach depuis plus d’un an annonçaient des actions pour ce mardi 26 janvier. Selon eux, leur expulsion était imminente. Aujourd’hui vers midi, nos confrères de L’Avenir Luxembourg annoncent que de nombreux policiers ont été aperçus dans le périmètre de la ZAD (Zone à Défendre). Mais selon les autorités que nous avons contactées, police et bourgmestre, aucune expulsion n’est prévue aujourd’hui. 

Hier soir, le bourgmestre Vincent Magnus a quand même pris une une ordonnance de police stipulant que les rassemblements de plus de 4 personnes étaient interdits. Il existe un risque sérieux d'émeutes et d'attroupements hostiles qui pourraient porter gravement atteinte à la sécurité et à la tranquillité publique. Pour les Zadistes, les heures semblent de toute façon comptées…