Luxembourg Le responsable du refuge met les gens en garde. Des escrocs se font passer pour des bénévoles.

"Le refuge de la SRPA d’Arlon compte une cinquantaine de bénévoles mais aucun ne fait du démarchage en porte-à-porte !", affirme le responsable Alain Schmit. "Je tiens à faire passer ce message pour que les habitants de la région ne se fassent pas escroquer par de faux bénévoles."

En effet, la semaine dernière , des habitants de Messancy et d’Arlon ont été démarchés à leur domicile par de soi-disant bénévoles de la Société Royale Protectrice des Animaux arlonaise. "Ces escrocs souhaitaient obtenir des dons en argent", explique-t-il. "Aucun bénévole n’a été mandaté pour effectuer ce genre de démarche Si le cas se présente, il suffit de réclamer à la personne, d’une part sa carte de bénévole de la SRPA et d’autre part sa carte de commerçant ambulant, obligatoire pour ce genre d’activité. Le cas échéant, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec nous ou avec la police locale."

Selon Alain Schmit, les habitants approchés n’ont pas donné d’argent car ils se méfiaient. Ils ont pris contact avec des bénévoles qu’ils connaissaient et ceux-ci leur ont conseillé d’être vigilants. Le responsable arlonais rappelle que le refuge n’est pas subsidié et que les dons, sont les bienvenus. "Les dons en nourriture pour les animaux et en argent peuvent être déposés au refuge", explique-t-il. "Chez nous, différentes tâches sont confiées aux bénévoles sur place. Il arrive également qu’ils se rendent dans des magasins pour récolter de la nourriture."

Les travaux de construction du nouveau chenil sont toujours en cours. Si tout se déroule comme prévu, ils seront terminés en mai. En attendant, les chiens, confiés à la SRPA d’Arlon, sont transférés dans un chenil de la région liégeoise. L’espace réservé aux chats n’est pas en travaux. Les dons peuvent être déposés au refuge de la Société Royale Protectrice des Animaux, situé route de Luxembourg, n° 351 à Arlon. Plus d’infos : 063/22.17.54.