Voici neuf semaines que les cinq centres de vaccination implantés à Marche-en-Famenne, Bastogne, Libramont, Virton et Arlon, gérés au niveau médical par les cercles de médecine générale et le consortium Luxinfi, ont ouvert en province de Luxembourg. Depuis le premier jour, 142.801 doses de vaccins ont été administrées.

Mercredi, 23.000 vaccins avaient déjà été injectés ou programmés jusque fin de semaine. Ces doses comptabilisées dans les centres ne reflètent toutefois qu’une partie des personnes vaccinées. En effet, les personnes en MR/S par exemple, mais aussi les soignants de la phase 1A4, ont été vaccinés bien avant l’ouverture des centres.

 " Pour mieux se rendre compte de l’avancée fulgurante de la vaccination en Belgique, et tout particulièrement en province de Luxembourg, il faut aussi se pencher sur d’autres données fournies par l’AVIQ", note le docteur Guy Delrée, directeur médical des centres de vaccination. "La fin du mois de mai verra le nombre de citoyens recevoir leur seconde dose bondir puisque, notamment, le délai de 12 semaines entre les deux injections d’Astra Zeneca sera écoulé pour les vaccinés de la première heure."

L’avancement de la vaccination en province de Luxembourg est tel que la phase 2 y est déjà entamée. Autrement dit : toutes les personnes avec facteurs de risque ont déjà été invitées. C’est maintenant au tour des tranches d’âge inférieures. Selon les zones, des citoyens nés en 1985 voire 1990 ont reçu leur invitation à se faire vacciner ce début de semaine. Dans de rares cas, il a été constaté que des personnes vaccinées n’avaient au final pas été encodées dans la base de données Vaccinet. C’est notamment le cas de tous les Belges soignants de l’autre côté de la frontière qui ont été vaccinés par le Grand-Duché de Luxembourg.

Le jour férié du lundi de Pentecôte, le 24 mai, impactera le nombre de plages de rendez-vous disponibles la semaine prochaine pour des premières doses. Et pour cause, les livraisons de vaccins seront reportées. Or, pour pouvoir assurer les 4230 secondes doses qui seront injectées en province de Luxembourg le mercredi 26 mai, les centres ne pourront pas ouvrir de nouvelles plages horaires. Il faudra donc faire preuve d’un tout petit peu de patience pour obtenir un rendez-vous. Les centres espèrent rouvrir de nouvelles plages au plus tard vers le 17-18 mai.

Dans les prochains jours, les nouvelles plages d’Astra Zeneca qui seront programmées le seront avec un rappel à 8 semaines à la place de 12 semaines. Attention cependant, tous les vaccins Astra Zeneca réalisés jusqu’à présent et dont les rendez-vous étaient déjà programmés resteront sur un schéma qui prévoit un rappel à 12 semaines.