Projet de parc éolien à Mont-le-Soie : l’étude préliminaire touche à sa fin

La réunion d’information aura lieu d’ici la fin de l’année ou au printemps 2023

Nadia Lallemant
Projet de parc éolien à Mont-le-Soie : l’étude préliminaire touche à sa fin
©D.R.

En avril dernier, un mât de mesure de 120 m de haut était installé à Mont-le-Soie, près du centre équestre, dans la foulée de la décision prise, en octobre, par le conseil communal de Vielsalm, d’accorder un droit de superficie au consortium de développeurs Luminus, Windvision, Courant d’Air pour implanter un parc éolien en forêt.

Les études techniques et environnementales, préalables à toute implantation d’éoliennes, sont toujours en cours. Le mât mesure les conditions de vent en altitude. Sur base des données recueillies, une simulation de productible sera établie.

Des détecteurs acoustiques enregistrent, par ailleurs, les ultrasons émis par les chauves-souris. Les résultats seront analysés afin de préciser quelles espèces fréquentent le site. Les données détermineront si des mesures de bridage doivent être prises, à certaines périodes en fonction des conditions météorologiques.

"Le mât de mesure est en place depuis près de six mois, mais nous ne disposons pas encore de données, précise Achim Langer, développeur de projet à la coopérative citoyenne Courant d'Air. Les résultats ne seront connus qu'en avril 2023. Le bureau CSD Ingénieur, chargé de réaliser l'étude préliminaire, vient d'annoncer que son travail touche à sa fin."

Le consortium de développeurs ne connaît pas encore la localisation précise du futur parc, ni le nombre d'éoliennes. « Il y en aura entre quatre et neuf », poursuit Achim Langer. Celles-ci pourraient être implantées sur le territoire de trois communes, à savoir, Vielsalm, Trois-Ponts et Saint-Vith. Quant au choix de la configuration, aligné, en bouquet ou en courbe, il sera effectué, par la commune, sur base des résultats de l’étude préliminaire. En ce qui concerne la hauteur des mâts, deux variantes sont à l’étude : 130 m avec une hauteur totale, pâle levée, de 200 m ; et 140 m et une hauteur totale de 220 m. »

L’étude d’incidence devrait bientôt débuter. La réunion d’information préalable sera programmée avant la fin de l’année ou au printemps 2023. Le dépôt de la demande de permis unique de classe 1 est prévu au cours du deuxième semestre 2023. Si, comme l’espèrent les promoteurs, le permis est accordé début 2024, la construction pourrait débuter en 2025 ou 2026.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be