Prendre soin de son animal ne doit pas être un luxe. Or, bien souvent, l’affection sincère portée à son compagnon à quatre pattes ne peut suffire face à des soins vétérinaires dont le coût n’est pas négligeable.

C’est pourquoi la ministre du Bien-être animal, Céline Tellier, a lancé, en juillet dernier, un appel à projets permettant de faciliter l’accès et le soin aux animaux des publics fragilisés, comme les personnes sans-abris ou hospitalisées.

Cet appel visait aussi à soutenir la présence des animaux dans les lieux de vie pour lutter contre l’isolement. Céline Tellier a maintenant validé la sélection de 33 projets pour une enveloppe globale de 740.000 euros, avec des montants individuels allant jusqu’à 50.000 euros.

En province de Luxembourg, les projets de la commune de Bastogne (accueil temporaire gratuit des animaux des personnes en difficulté et présence d’animaux en maison de repos et de soins) et du CPAS de Vielsalm (création d’abris pour les chiens des occupants des logements d’urgence du CPAS et de la maison d’accueil) ont été retenus.