Le CPAS de Vielsalm vient de mettre en garde les citoyens contre une nouvelle forme d’arnaque. Après la prime énergie, c’est la prime Covid-19 qui sert d’appât.

"Les gens sont informés par téléphone, par SMS ou par mail que, dans le cadre de la crise du coronavirus, il leur est octroyé une prime spéciale Covid-19, explique Marie-Françoise Collas, présidente du CPAS.  Il s’agit d’une arnaque: aucune prime n'est accordée de cette manière. Le but est de ponctionner, voire de vider le compte."

Des tentatives répétées d’arnaques au  " remboursement" Covid se multiplient. En effet, on constate que de faux appels téléphoniques, de faux courriels et de faux SMS pullulent.

Le commissaire Didier Lambert, porte-parole de la zone de police Famenne Ardenne, indique, pour sa part, qu’une à deux plaintes sont déposées par semaine par des personnes victimes de ces escrocs. Ces plaintes émanent d’habitants de l’ensemble de la zone de police.   Les dernières en date provenaient de Gouvy.

"Nous recommandons vivement de ne communiquer, en cas de doute, aucune donnée personnelle, telles que le mot de passe, le code PIN ou encore le numéro de compte, précise le commissaire Lambert. " Le mail ou le SMS à l’origine de la fraude peut être transféré à suspect@safeonweb.be. Des captures d’écran peuvent également être envoyées à info@safeonweb.be "

Si l’on se rend compte que l’on a été victime de cette arnaque, il faut bloquer immédiatement sa carte bancaire via Card Stop au 070/344 344, une ligne téléphonique ouverte 24 h sur 24, sept jours sur sept, et contacter sa banque. Il est impératif de modifier ses identifiants et mots de passe via un ordinateur fiable. La plainte doit être déposée au bureau de police dès que possible.