L’Aviq (Agence pour une Vie de Qualité) a mis sur les routes de la province de Luxembourg la Vaccimobile. Elle s’arrêtera à l’hôtel de ville de Bastogne le mercredi 6 octobre de 9 h 30 à 12 h et le jeudi 7 octobre de 15 h à 17 h 30.

Les Bastognards non vaccinés pourront se rendre à l’hôtel de ville pour recevoir leur première dose de vaccin. Pour l’injection de la deuxième dose, la Vaccimobile s’arrêtera à nouveau à Bastogne les 27 et 28 octobre.

" Bastogne a eu la chance de bénéficier d’un centre de vaccination de proximité du printemps au milieu de l’été, rappelle le bourgmestre Benoît Lutgen. Près de 78% de la population a profité de cet outil pour se faire vacciner contre le Covid-19 durant cette période. La  Vaccimobile, qui passera à Bastogne début octobre, permettra à celles et ceux qui n’en ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner tout près de chez eux. Depuis la fermeture de leur centre de vaccination à la mi-août, les Bastognards doivent se rendre à Libramont, ce qui peut représenter un frein pour certains."

Le bourgmestre rappelle que "se faire vacciner, c'est se protéger de manière individuelle, mais c'est aussi se protéger collectivement pour atteindre l’immunité collective".

 " Les appréhensions face à la vaccination sont légitimes, mais c'est un fait : un vaccin reste le moyen le plus sûr de se protéger contre toute une série de maladies qui sont en circulation et dont les conséquences peuvent être graves, poursuit-il.  " Dans le cas du Covid-19, les vaccinés n’ont pas ou peu de symptômes . Les non-vaccinés, quant à eux, risquent de développer des formes sévères de la maladie. Ils constituent déjà 98 % des malades hospitalisés : à eux de choisir de ne pas en faire partie en se vaccinant."

Le bourgmestre et l'ensemble du collège communal comptent sur l’ensemble de la population.