Une marche pour la paix a été organisée ce mardi à Bastogne. Près de 2.000 jeunes, accompagnés de leurs professeurs, ont rejoint le monument du Mardasson, symbole de paix et de souvenir, pour se recueillir en mémoire de toutes les personnes qui, aujourd'hui encore vivent les atrocités d’une guerre, voient leurs liberté bafouée et doivent fuir leur pays.

Les élèves ont eu une pensée particulière à l'égard de l'Ukraine notamment, qui vit actuellement une période sombre et tragique.

" Ville de mémoire, Bastogne a également connu des moments dramatiques dans son histoire, rappelle le bourgmestre Benoît Lutgen. Nous sommes heureux et fiers de constater que le devoir de mémoire s'y transmet de génération en génération. Plus que jamais, les jeunes se dressent et donnent de la voix contre ces tragédies injustes et inacceptables."

Le bourgmestre félicite et remercie les élèves de l'INDSé et de l'ICET qui se sont mobilisés pour exprimer leur soutien à tous les peuples touchés par la guerre.