Pour la cinquième fois, le personnage emblématique du Pat’Carnaval est une femme

Les chars et groupements du 43e Pat’Carnaval ont animé le centre de Bastogne, dimanche après-midi, malgré les conditions météo peu clémentes. Les festivités ont failli être annulées à cause de la tempête.

"Dimanche matin, nous ne savions pas encore si le cortège serait maintenu", précise le 1er échevin Philippe Collignon.  "Nous attendions la décision du commandant de la zone de secours Luxembourg. On a reçu le feu vert des pompiers en fin de matinée. La météo a eu un impact sur la fréquentation. Il y avait moins de monde dans la Grand Rue que l’an dernier."

Reste que les spectateurs n’ont pas été déçus. Le cortège carnavalesque, étoffé par trois nouveaux groupements locaux – les Gens Bons de Bastogne, la troupe del Torhé et les Tchesseux d’Fièsses – et ponctué de groupes français et allemands méritait le détour.

Rayon de soleil dans la grisaille : le sourire du nouveau Grand-Gédiwi, Steph 1ère. Pour la cinquième fois, depuis la création de ce personnage emblématique du Pat’Carnaval, c’est une femme qui a été choisie par le comité.

"Je suis très heureuse d’avoir été retenue", souligne Stéphanie Tumson, 35 ans, de Noville. "J’adore le carnaval et le temps de réflexion a été très court. Une heure plus tard, je marquais mon accord. J’apprécie particulièrement l’ambiance du Pat’Carnaval auquel je participe depuis plus de 10 ans avec le groupe des Bisons de Recogne."

Sportive – elle a joué au football quand elle était adolescente et pratique le basket – Steph 1ère est maman de trois enfants. Elle le rappelle sur son sceptre et sur les badges arborés par la centaine de membres de sa suite. Elle travaille comme employée administrative au Luxembourg. Sa tenue, un perfecto et une jupe rose, était tout en contraste, à la fois rock et Power Girl.

Le traditionnel grand rondo final a débuté à 17 h, place Patton. La remise des prix aux groupes du cortège est prévue à 20 h. Pour la première fois, le public a pu voter par sms. Dès 22 h, la soirée de clôture sera animée par la Bande à Lolo.

© D.R.
© D.R.