Bastogne - Vielsalm

Plus de 200 plantes ont été détruites. Des dizaines d’heures de travail ont été anéanties

Ce vendredi matin, un professeur d’horticulture de l’école du Mardasson, à Bastogne, a constaté que l’une des serres de l’établissement scolaire avait été vandalisée.

«Pendant les vacances, je viens à l’école une fois par semaine pour arroser les plantes », explique-t-il. « Quand je suis arrivé, j’ai constaté que le cadenas avait été ouvert et que le plexiglas de la porte de la serre avait été arraché. Les plants de tomate, plantes aromatiques et à fleurs, avaient été jetés sur le sol et piétinés. Des dizaines d’heures de travail ont ainsi été anéanties. »

Plus de 200 plantes ont été détruites. «Cet acte de vandalisme compromet l’un de mes projets de rentrée des classes mais aussi le marché de Noël », se désole l’enseignant. «Ce n’est pas la première fois que les serres et la mare didactique sont la cible de vandales. Ce manque de respect du travail des autres me met en colère. »

Si l’école du Mardasson a déjà été vandalisée à six reprises, le ou les auteurs n’ont pas encore été identifiés. A la zone de police Centre Ardenne, le commissaire André Mathieu indique que ce type d’acte de vandalisme n’est pas rare dans les écoles pendant les vacances.

« Je conseille aux directions d’assurer, si possible, une surveillance régulière de l’établissement scolaire ou, à défaut, de demander aux voisins de signaler à la police tout agissement suspect aux abords de l’école », conclut-il.