Ils ont été interpellés à la suite d’une altercation avec des étudiants à Trois-Ponts

Le parquet du Luxembourg vient de signaler que deux jeunes demandeurs d'asile MENA (Mineur Etranger Non Accompagné) du centre d’accueil pour candidats réfugiés de Bovigny (Gouvy), ont été privés de liberté.

Les deux jeunes migrants ont été interpellés après une altercation avec des étudiants de l'institut St Joseph à Trois-Ponts ce lundi.

Un étudiant de rhéto a, en effet, reçu un coup de couteau au thorax. Il a été transporté à la clinique de Malmedy. Il s'agirait d'un règlement de compte survenu à la suite de bagarres qui ont eu lieu récemment lors du bal des rhétos de l'école à Grand-Halleux (Vielsalm).

Les deux jeunes demandeurs d’asile seront présentés, ce mercredi, au juge de la jeunesse à Marche-en-Famenne.