La SWDE, gestionnaire du réseau d’eau à Vielsalm, vient d’annoncer des mesures de restriction de l’usage de l’eau dans la commune salmienne. Ces dispositions entrent en vigueur, ce jeudi, tant pour les ménages que pour les entreprises et les services publics.

"Nous connaissons actuellement une période de sécheresse, qui complique l’alimentation en eau dans la commune de Vielsalm", souligne la société wallonne des eaux.  "A partir de ce jeudi 6 août, les prévisions météorologiques nous annoncent une période de canicule pour les 7 prochains jours. Ces fortes températures risquent de compliquer encore la situation. En moyenne, elles génèrent une augmentation des consommations de l’ordre de 30%. La SWDE appelle donc les habitants de Vielsalm à une consommation responsable de l'eau en la limitant aux usages essentiels."

La société dit mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de l’alimentation en eau, malgré la diminution des ressources souterraines à Vielsalm en raison des faibles précipitations de ces dernières semaines, mais avec la canicule qui s’annonce, les moyens alternatifs déployés pourraient ne pas suffire.

En conséquence et pour éviter des risques de ruptures de l’alimentation en eau, il a été décidé de faire application de l’article D.205 du Code de l’eau. Celui-ci indique que :  "L’usager veille à une utilisation parcimonieuse de l’eau et doit se conformer aux décisions et instructions du distributeur limitant l’usage en cas de sécheresse, d’incidents techniques ou relatifs à la qualité de l’eau, sans préjudice des pouvoirs dont disposent les autorités compétentes."

Les mesures d’économie de la consommation d’eau potable sur le territoire de la commune salmienne concernent l’interdiction des usages suivants:

· le lavage de tous les véhicules, à l’aide d’un tuyau d’arrosage, sauf s’il est effectué par une entreprise professionnelle de nettoyage de véhicules (Ces dernières sont néanmoins appelées à éviter au maximum le gaspillage d’eau) 

· le remplissage des bassins, des piscines et des mares ou de tout moyen de stockage individuel (ex : citerne) 

· le nettoyage des façades, terrasses, trottoirs, sentiers, rues et rigoles 

· l’arrosage des cours, pelouses ou terrains de sport et jardins d’agrément (l’arrosage des potagers reste autorisé)

· l’arrosage des bâtiments, sauf s’il est effectué dans le cadre de travaux rendant cette opération indispensable ou d’intervention nécessaire à la sécurité/salubrité publique.