Les fûts de naphte liquide, provenant du Qatar, n’étaient pas signalés par un panneau

Le commandant de la zone de secours Luxembourg, Stéphane Thiry, revient sur le feu de camion signalé ce matin sur l’autoroute E 25 en direction de Liège, entre La Baraque de Fraiture et Lierneux. Il est en colère.

 " J’ai décidé de pousser un coup de gueule, sans juger du pourquoi ce genre de situation arrive, comme le non-respect de la réglementation sur le transport des matières dangereuses, car les pompiers risquent leur vie sur ce type d’intervention", explique-t-il.  "Heureusement, nous avons pris un maximum de précautions."

 "A notre arrivée, le camion était totalement embrasé", poursuit-il.  "Nous n’avions aucune information sur la nature du transport. Le chauffeur ne parlait pas le français et ne connaissait pas la nature de son chargement. Intoxiqué par la fumée, il a été évacué vers l'hôpital de Bastogne en ambulance."

26 fûts métalliques ont été découverts dans le camion. Ils provenaient d'une usine chimique au Qatar et contenaient un produit toxique pour l'environnement. Il s’agissait de naphte liquide, un produit soumis à la législation sur les marchandises dangereuses et pourtant il n'y avait aucun panneau le précisant sur le véhicule.

Les produits toxiques ont été évacués par la protection civile vers une usine de retraitement en accord avec la police de l'environnement. Le dépanneur Vincent Choffray s’est, quant à lui, occupé du dépannage et de l'évacuation des autres produits se trouvant dans le camion, notamment des piles au lithium.

Ce tronçon de l’autoroute a été fermé à la circulation et une déviation a été mise en place, à La Baraque de Fraiture. La police de la route et le MET se sont rendus sur les lieux du sinistre. Les pompiers de Lierneux, Bastogne, Houffalize, La Roche-en-Ardenne ainsi que le SMUR de Bra-sur-Lienne sont intervenus.