Depuis une année maintenant, Bastogne se mobilise pour apporter son soutien au commerce local, un des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire. Tout au long de cette année, la commune a mené des opérations solidaires afin d’aider un maximum l’ensemble de ces acteurs qui font vivre son économie.

Parmi ces actions, citons la suppression des taxes sur les terrasses et les débits de boissons, les différentes campagnes de promotion du commerce local, la prolongation du stationnement gratuit en centre-ville, l’octroi d’un subside exceptionnel de 80.000 euros à l’association des commerçants pour les années 2021-2022, la mise en circulation de plus de 130.000 euros de chèques commerces via la prime versée au personnel communal et du CPAS soignant et de première ligne, sans oublier la plus récente et significative, l’octroi d’une prime de 2.000 euros aux commerces qui ont dû fermer leurs portes en octobre dernier (métiers de contacts, Horeca, cinéma, salles de sport…).

"La crise perdure et impacte encore de nombreux commerces, dont ceux de l’Horeca qui sont toujours à l’arrêt", souligne le bourgmestre Benoît Lutgen dans un communiqué.  " Pour continuer de soutenir l’ensemble du secteur, le conseil communal a décidé de supprimer de nouvelles taxes pour l’année 2021."

Ces taxes concernent le personnel de bar, les enseignes et publicités directement ou indirectement lumineuses ou non lumineuses, quelle qu’en soit leur nature ainsi que les séjours. La suppression des taxes sur les terrasses et les débits de boissons est également prolongée pour l’année 2021.

"Tout comme l’ensemble du collège communal, j’espère de tout cœur que la belle saison permettra la reprise de l’ensemble des activités économiques et culturelles", conclut le bourgmestre.  " Je confirme que Bastogne continuera à développer d’autres projets et actions de soutien et de solidarité."