Un début d’émeute a été signalé, mardi soir, au centre Fedasil de Bovigny (Gouvy). Une trentaine de jeunes MENA (Mineurs étrangers non accompagnés) ont, pour une raison qui reste à déterminer, cassé du mobilier, des portes et des fenêtres dans les pavillons où ils résident.

De nombreuses équipes de la zone de police Famenne Ardenne ont été envoyées sur place pour rétablir l’ordre et procéder à des arrestations.

" Plusieurs éducateurs qui tentaient de s’interposer ont été légèrement blessés", précise l’officier de police de permanence. " Les policiers ont procédé à une dizaine d’arrestations administratives. Certains fauteurs de trouble ont été transférés vers un autre centre."

Le parquet a été avisé. Des jeunes impliqués dans ces faits devraient être auditionnés dans les prochains jours.