Mercredi soir, au conseil communal de Gouvy, la bourgmestre Véronique Léonard a proposé de voter une motion pour s’opposer à la fermeture du guichet de la gare de Gouvy.

"Cette motion sera envoyée au conseil d’administration de la SNCB ainsi qu’au ministre fédéral de tutelle", a-t-elle précisé.  "Elle sera aussi transférée, à titre d’information, aux communes de Burg-Reuland et de Saint-Vith. Nous voulons faire part de notre mécontentement."

Selon la bourgmestre, cette décision est une aberration. En effet, cette mission est actuellement assurée par quatre sous-chefs de gare. Ces agents qui travaillent à temps plein seront toujours présents après la fermeture du guichet. Qui plus est, très peu d’espace sera libéré.

Dans cette motion, approuvée à l’unanimité, l’accent est mis par ailleurs, sur la distance entre Gouvy et les premiers guichets, soit 58 km par la route pour se rendre à Spa,  65 km vers Libramont et 67 km vers Verviers.