Bastogne - Vielsalm

La présidente, Catherine Fetten, a présenté les grands défis à relever par le CPAS

La déclaration de politique sociale 2019-2024, consécutive à l’installation de la nouvelle équipe en janvier dernier, a été présentée au récent conseil communal de Houffalize par la présidente du CPAS, Catherine Fetten.

« Plusieurs grands défis doivent être relevés par notre CPAS, à commencer par la présentation de nos actions sociales aux citoyens », a-t-elle indiqué. « En effet, le travail réalisé est, trop souvent, méconnu par les habitants. Nous avons pu constater au travers des différents programmes électoraux que même ceux qui s’intéressent à la politique communale ne connaissent pas tous les services. »

La distribution en toutes boîtes d’un livret reprenant les renseignements utiles sur les différents services, la mise à jour régulière d’une page sur les réseaux sociaux de même que la publication d’une page spéciale « informations CPAS » dans le bulletin communal figurent parmi les actions à mener au cours de la législature.

En matière de logement, le CPAS souhaite faire face à la demande de logements à loyer modéré. « Trouver un logement adapté à ses besoins et aux besoins de sa famille à un loyer modéré ou raisonnable est de plus en plus rare », constate Catherine Fetten. « Dès lors, nous avons décidé de finaliser la restauration de la maison Collin et de mettre sur pied très vite une colocation pour des familles monoparentales. Une séance d’information sur l’agence immobilière sociale sera, par ailleurs, organisée afin de la faire connaître à des propriétaires qui pourraient être intéressés par cette forme de location. »

Le CPAS souhaite également se diriger vers un développement durable et permettre aux personnes à mobilité réduite de trouver des parkings adaptés. «Tout doit être mis en œuvre pour que leur handicap ne soit pas un frein à leur vie sociale : ils doivent eux aussi pourvoir accéder aux lieux publics », conclut la présidente du CPAS. « La meilleure implantation des parkings PMR sera étudiée. Un contact a été pris avec un bureau d’étude. Il viendra sur place et fera un état des lieux. »