Bastogne - Vielsalm

Le Bastognard, vice-président provincial, veut être celui qui apporte le changement

Lundi, la commission électorale de Défi a validé les candidatures à la présidence du parti. Ils seront quatre à briguer le mandat : deux Bruxellois, François De Smet, chef de file de Défi à la Chambre, Christophe Magdalijns député régional, une Liégeoise, Julie Leclercq, conseillère communale à Engis, et le Bastognard Jean-Claude Crémer.

Vice-président provincial de Défi Luxembourg, Jean-Claude Crémer a été conseiller provincial, puis échevin MR de 2000 à 2012 à Bastogne. Il a ensuite lancé sa propre liste électorale, qui n’avait obtenu que 3,6 % des voix, avant de se présenter, le 14 octobre dernier, sur la liste « Citoyens Positifs » de Jean-Pierre Lutgen.

« Ma candidature à la présidence du parti amarante dérange », nous a-t-il confié. « En effet, les libéraux de Bastogne qui m’ont chassé en 2012 voient d’un mauvais œil que je rebondisse à un autre niveau. Ils constatent aujourd’hui qu’ils ont fait une erreur d’appréciation en m’écartant de la liste aux communales de 2012. »

Le Bastognard dit vouloir aller de l’avant et faire progresser le parti. « Je veux être celui qui apporte le changement », souligne-t-il. Le nom du successeur d’Olivier Maingain sera connu le 1er décembre.