Elles restent accessibles aux frontaliers et à ceux qui n’ont pas d’offre belge plus proche

Le gouverneur Olivier Schmitz vient de rappeler les règles en ce qui concerne le passage des frontières. Il demande à la population de limiter ses déplacements : ceux-ci doivent se limiter au strict nécessaire.


"Les frontières ne sont pas fermées, mais la police peut y organiser des contrôles pour vérifier si les déplacements sont bien essentiels
", souligne-t-il. "Les travailleurs transfrontaliers doivent se munir d’une attestation dûment remplie par leur employeur."

En ce qui concerne les stations-services du Grand-Duché de Luxembourg, il précise qu’elles restent accessibles à tous ceux qui passent par là pour se rendre au travail et aux résidents frontaliers qui n’ont pas d’offre belge plus proche.

Concernant les éventuelles courses alimentaires faites en France, il est conseillé de privilégier les magasins belges afin de ne pas ajouter un flux vers un pays. Pour les déplacements essentiels vers la France, le gouverneur rappelle qu’une attestation est indispensable.