Bastogne - Vielsalm Des déchets de chantier avaient été enfouis sur le site de Savy par cet entrepreneur.

Le mois dernier, nous vous relations l’histoire de cet entrepreneur très connu dans la région de Bertogne. Il vient d’être condamné par le tribunal correctionnel d’Arlon. Le verdict a été rendu par le juge Poncelet, guère tendre, mais qui ne fait qu’appliquer la loi : 60 000 euros d’amende pour la SA Lambert. Paul Lambert, son dirigeant, écope quant à lui d’une amende de 24 000 euros. « Vous devez remettre le site de Savy, objet du litige, en état. Ladite remise en état des parcelles devra respecter l’avis de la Direction des Eaux Souterraines. Elle consiste au déblaiement des terres souillées, soit 25 000 m3 selon les estimations du DNF, par des terres saines », a motivé le juge. Souvenez-vous du chantier lors de la construction de l’Aldi à Villeroux, il y a quelques années. La SA Lambert avait obtenu le marché. Elle fut ensuite poursuivie pour avoir excavé environ 25 000m3 de terres sur le site de Savy pour les avoir ensuite utilisées sur le chantier de l’Aldi à Villeroux. « Vous ne pouviez pas le faire car vous ne possédiez pas les permis appropriés pour ce nouveau chantier », avait rappelé le parquet lors de la première audience, avant d’ajouter que l’entreprise avait ensuite remblayé le site de Savy avec des déchets de chantiers venant de l’Aldi à Villeroux. Grosse erreur. La décision du tribunal va dans le sens de la pensée idéologique du moment. L’écologie doit être préservée. « Il y a une urgence environnementale que nous devons préserver en assurant le respect strict des règles éditées à cette fin. Dès lors, nous appliquerons une sanction financière aux entreprises qui ne respecteraient pas les diverses prescriptions urbanistiques ou environnementales. »