Le char est toujours en Allemagne. Il devrait être de retour dans les prochains mois.

Le bourgmestre de Houffalize, Marc Caprasse, a annoncé que les commémorations du 75e anniversaire de la bataille des Ardennes se dérouleront comme prévu dans sa commune mais que l’inauguration du Panther restauré a été retirée du programme du 18 janvier. En effet, la restauration du char en Allemagne a pris du retard.

"Contrairement à l’agenda fixé, voici près de deux ans, la restauration du Panther de Houffalize ne sera pas réalisée pour le week-end du 75e anniversaire de la bataille des Ardennes, ces 17, 18 et 19 janvier 2020", précise le bourgmestre houffalois.

"Il est clair que Bastogne Barracks connaissait la date du but des travaux mais en ignorait la fin. La volonté de la commune de Houffalize ainsi que celle de Bastogne Barracks pour la restauration se veut optimale. L’exemple du traitement des chenilles est en l’occurrence emblématique des difficultés techniques rencontrées."

Le bourgmestre ajoute que les forces vives du War Heritage Institute ont été très sollicitées pour cette période des commémorations du point de vue historique. En outre, la commune de Houffalize ainsi que les experts qui œuvrent à la restauration du Panther veulent un travail respectueux et qui doit tendre vers la perfection.

"Le retour du char devra s’opérer dans les meilleures conditions, il ne pouvait reve nir en t erres houffaloises presque terminé", poursuit-il. "Malgré cette absence de poids, Houffalize sera honorée d’accueillir la colonne de la Libération Sud, le 18 janvier, vers 12 h 30, ainsi que toutes les festivités ou moments de souvenir liés aux commémorations du 75e."

Quant à savoir à quelle date le Panther sera effectivement de retour à Houffalize, Marc Caprasse estime qu’il est hasardeux d’en fixer une nouvelle sans être certain que cette fois ce sera la bonne. À l’atelier de restauration de Bastogne Barracks, le responsable pense qu’il devrait être de retour dans les prochains mois.

Nadia Lallemant