Depuis l’an dernier, huit agriculteurs de la région de la Baraque de Fraiture gèrent leur propre filière de production via la coopérative  "Pur Ardenne". Ils ont choisi le site des pistes de ski pour annoncer le lancement de leur nouveau produit : le  Lait de la Baraque.

 " Ensemble, nous avons travaillé pendant plus de trois ans à l'élaboration d'une nouvelle filière laitière basée sur un cahier des charges exigeant et fédérateur", a expliqué Jean-Louis Neuville, agriculteur à Lierneux.  " Nous avons repris la maîtrise de la production jusqu'à la commercialisation de notre production de lait. Il sera commercialisé en circuit court, via des coopératives éparpillées sur le territoire de Wallonie et de Bruxelles."

Ce projet est né dans un contexte où le prix du lait n'est plus rémunérateur depuis de nombreuses années et où la qualité des pâturages hyper-extensifs dans lesquels les vaches de ces agriculteurs sont élevées peut être mise en avant.

 " Dans les laiteries de la région, le prix ne dépasse pas 32 cents par litre de lait", poursuit Jean-Louis Neuville.  " Or, pour obtenir un revenu décent il faut obtenir au moins 40 cents. Nous avons eu la chance de trouver, en Flandres, à Kruibeke, au sud d’Anvers, une laiterie qui a accepté de mettre notre lait en boîte à un prix attractif. Nous avons conclu un accord avec ce partenaire pour une durée de dix ans."

Dans un premier temps, 20 % des 5, 4 millions de litres de lait produits annuellement par les huit huit exploitations agricoles seront fournis à la laiterie. Les premières briques ont été fabriquées ce mercredi. Le lait demi-écrémé sera mis en vente au prix de 1,35 euros le litre, dès le 10 mars, notamment via les magasins du Réseau Solidairement ainsi que dans les épiceries et superettes des communes de Vielsalm, Gouvy, La Roche-en-Ardenne et Houffalize.