Bastogne - Vielsalm Un trentenaire dans un état critique et trois personnes légèrement intoxiquées par la fumée

Le bilan humain de l’incendie qui s’est déclaré, dans la nuit de lundi à mardi, au numéro 12 de la rue Lamborelle à Bastogne, aurait été beaucoup plus lourd si les voisins n’étaient pas intervenus.

"Les voisins ont fait preuve d’un courage hors norme", souligne le bourgmestre Benoît Lutgen. "Ils sont allés au cœur de l’incendie, avant l’arrivée des pompiers, pour sauver la personne qui se trouvait dans l’appartement. Je remercie aussi vivement les pompiers de Bastogne et Houffalize ainsi que la police et les services communaux pour leur intervention efficace."

La victime , un homme âgé de 35 ans, était inconsciente lorsqu’elle a été prise en charge. Elle a été transportée dans un état critique au Centre Hospitalier Universitaire de Liège. Ses jours seraient en danger. Les trois autres occupants du bâtiment, dont le rez-de-chaussée est occupé par le Bunker Bar, ont été légèrement intoxiqués par la fumée. Ils ont été conduits à la clinique de Bastogne.

Les voisins ont, eux aussi, été contraints de quitter leur habitation pendant la durée de l’intervention. "J’ai été réveillé peu avant 1 heure du matin", explique Maurice Meyer. "Tous les habitants de la rue, soit une vingtaine de personnes, ont été évacués. Nous avons pu regagner notre logement vers 3 heures du matin."

Le bâtiment sinistré ainsi que la maison voisine sont inhabitables. Le bourgmestre précise que les services du CPAS s’occupent du suivi notamment en ce qui concerne le relogement éventuel des personnes sinistrées. Mardi vers midi, une reprise du feu a été constatée au niveau de la toiture et les pompiers de Bastogne sont à nouveau intervenus. Le commandant de la zone de secours Luxembourg, Stéphane Thiry, souligne le travail remarquable réalisé par la vingtaine de pompiers sur place. Le parquet du Luxembourg a été avisé. L’origine du sinistre serait accidentelle. Des devoirs d’enquête sont en cours.

Nadia Lallemant