Lundi, au conseil communal de Gouvy, organisé à la salle de sport de l’école de Cherain, le conseiller de la minorité Louis Annet a interpellé le collège à propos des lockdown parties organisées dans des gîtes sur le territoire communal.

"Dans deux bâtiments sur dix, les règles ne sont pas respectées", a-t-il indiqué. "J’aimerais connaître la position de l’autorité administrative. Quelles mesures le bourgmestre prend-il en cas d’infraction aux mesures Covid ?"

La bourgmestre Véronique Léonard a rappelé qu’en tant que chef de la police, sur le plan administratif, elle ne prend aucune mesure car celles-ci sont du ressort du gouverneur.

Elle a précisé que jusqu’à présent, la police de la zone Centre Ardenne a mis fin à deux fêtes clandestines, organisées dans un gîte à Brisy, à un mois d’intervalle. L’une a rassemblé une cinquantaine de fêtards, l’autre, une dizaine de participants.

"Dans les deux cas, les policiers sont intervenus pendant la nuit. Ils ont mis fin à l’infraction. Il y a eu des arrestations. Les vacanciers ont été contraints de quitter le gîte le lendemain matin", a-t-elle conclu.