La neige est annoncée pour la fin de la semaine mais les stations de ski resteront fermées en Belgique. A La Baraque de Fraiture (Vielsalm), les exploitants ne cachent pas leur inquiétude.

"L’annonce d’Elio Di Rupo, avant la conférence de presse organisée suite à la réunion du comité de concertation, nous a surpris", explique Arnaud Dubois, directeur de la Station. "Nous avions mis en place un protocole assez strict pour que la distanciation physique soit respectée. Il était prévu de fermer l'accès au parking et de gérer le flux via un sens de circulation pour éviter que les skieurs ne se croisent. Des barrières devaient être placées pour que les files d'attente soient fluides. Il avait été décidé, par ailleurs de placer des plexiglass à l'accueil du chalet de location et de mettre en ligne un nouveau site internet pour gérer les réservations."

Le directeur est désappointé. "Nous avons annulé 80 % des activités programmées cette année à cause de la crise sanitaire. On espérait  sauver la saison grâce au ski. Cela ne sera pas le cas. A présent, on croise les doigts pour que le comité de concertation revienne sur sa décision en janvier. Auquel cas, si l'enneigement est bon, on pourrait ouvrir en janvier et peut-être également en février."

Après une saison 2019-2020 marquée par un seul jour d’ouverture, c’est une nouvelle tuile pour les exploitants. Roch Göbels, loueur de skis, est très déçu. " Le réchauffement climatique impactait déjà nos activités. A présent, c’est la crise sanitaire du coronavirus qui compromet la saison. La location de skis représente 60 % de mes activités. Je ne sais pas si je recevrai le droit passerelle. Dans ce contexte, j’envisage d’arrêter cette activité."