Le soutien financier aux métiers de contact, annoncé par le bourgmestre Benoît Lutgen lors de la présentation du budget communal 2021, en décembre, a été approuvé, à l’unanimité, au conseil communal.

"Le budget 2021 est prudent et ambitieux", soulignait-il à l'époque. " Aux 14 millions d’investissements s’ajoute un montant de 1,6 million, soit 100 euros par habitant, pour le plan de relance. Nous voulons aller de l’avant dans un contexte compliqué. On veut porter cette vague d’investissements tout en gardant des moyens pour soutenir les métiers de contact comme les instituts de beauté, les salons de coiffure et de tatouage. Une proposition très concrète sera faite pour les soutenir davantage."

Mercredi, le collège a proposé, d’ajouter aux métiers de contact, tels que salons de coiffure, d’esthétique et tatoueurs, le secteur Horeca, les salles de sport et le cinéma.

Chaque commerçant, dont l’activité est à l’arrêt depuis la décision de fermeture prise par le gouvernement fédéral le 27 novembre dernier, recevra une aide de 2000 euros. La demande devra être introduite au plus tard le 31 mars. Voici le lien vers le formulaire à télécharger :

https://www.bastogne.be/actualites/covid-19-aide-communale