Le vice-président de la Wallonie et ministre de l’agriculture, Willy Borsus, est allé à la rencontre des sinistrés de la tornade à Buret et à Bernistap.

Accompagné par le bourgmestre de Houffalize, Marc Caprasse, et par Olivier Dervaux, commissaire d’arrondissement, il a rappelé que si les dégâts matériels sont très importants, en particulier à Bernistap, où la ferme est en ruine, aucune victime humaine n’est à déplorer.

© D.R.

"Ce soutien a été apprécié", souligne Roger Reiter, agriculteur à Buret. "Nous espérons que des aides seront apportées. En ce qui concerne mon exploitation agricole, l'étable était vide lors du passage de la tornade.  Environ 1200 m2 de toiture, des portes, des fenêtres et le bardage ont été endommagés. Les dégâts n'ont pas encore été chiffrés."

Willy Borsus a proposé que le Fond des calamités avance les sommes nécessaires aux réparations des bâtiments. Il a ajouté qu’une aide administrative sera, par ailleurs, apportée comme à Beauraing.