D'autres cas ont été recensés parmi la population. Quatre personnes sont hospitalisées

La commune de Vielsalm est, à présent, touchée par l’épidémie de coronavirus. Trois résidents du home La Bouvière ont été testés positifs au Covid-19. Sur les autres cas recensés dans la population salmienne, quatre ont nécessité une hospitalisation.

“À la maison de repos, les trois résidents ont été confinés dans leur chambre”, souligne Olivier Binet, directeur général adjoint en charge du pôle extrahospitalier. “Leur état de santé ne nécessite pas une hospitalisation. À ce jour, La Bouvière est le seul home de l’intercommunale de soins de santé où des cas de coronavirus ont été recensés.”

Les mesures déjà prises pour protéger les personnes âgées ont été renforcées. “ Les repas ne sont plus servis au réfectoire”, poursuit Olivier Binet. “Tous les résidents mangent dans leur chambre. Le personnel a été renforcé l’après-midi et la nuit, afin d’assurer le suivi pour la prise de température notamment. Du matériel supplémentaire, comme des masques et des blouses de protection, ont été fournis.”

Le bourgmestre, contacté par la directrice, s’est rendu sur place en compagnie du docteur Alberto Parada, coordinateur à la maison de repos. “On a rencontré les membres du personnel pour leur apporter notre soutien”, précise Elie Deblire. “Des mesures ont été prises par Vivalia en interne. Le personnel réagit de manière très professionnelle afin de limiter la propagation du virus.”

Le bourgmestre salmien précise que d’autres cas de coronavirus ont été décelés dans sa commune. “Ils ont contacté leur médecin traitant et la plupart sont confinés chez eux. Quatre personnes ont dû être hospitalisées. Une plate-forme de solidarité a été mise en place. Une douzaine de volontaires se sont déjà manifestés, par exemple, pour faire les courses d’alimentation, de personnes qui ne peuvent se déplacer.”

En ce qui concerne les mesures de confinement, elles sont, dans l’ensemble, bien suivies. La police a rappelé à l’ordre quelques personnes en infraction. L’interdiction d’occuper les hébergements touristiques est respectée.

Dimanche en début d’après-midi, Olivier Binet, directeur général adjoint et membre de la cellule de crise à Vivalia, soulignait que tout était très calme au niveau des quatre postes médicaux avancés mis en place à l’entrée des urgences à Bastogne, Marche, Arlon et Libramont.

“Le pic de l’épidémie, attendu ce week-end, ne s’est pas produit”, soulignait-il. «La densité de population est faible en Luxembourg par rapport à d’autres provinces. Cela dit, le pic est peut-être décalé.”

Le gouverneur rappelle que l’accès aux postes médicaux avancés est limité. “ Il est impératif que les Luxembourgeois comprennent bien qu’ils ne doivent en aucune circonstance se présenter de leur propre initiative dans ces centres. Seuls les médecins généralistes peuvent les y envoyer.”