Les élèves de l’institut Notre-Dame Séminaire resteront à la maison.

L’échevin Philippe Collignon a pris contact avec les responsables des établissements scolaires de Bastogne pour leur annoncer qu’en raison de la venue de chefs d’État, dans le cadre du 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes, d’importantes mesures de sécurité seront prises le lundi 16 décembre.

"Il nous a demandé de fermer l’école ce jour-là", souligne Pierre Steveler, directeur à l’institut Notre-Dame Séminaire des deuxième et troisième degrés. "Nous avons été contraints de modifier le planning des examens. Tous ceux qui étaient prévus le lundi ont été reportés."

L’autre implantation de l’INDSé, située rue des écoles, sera également touchée. "Notre implantation est éloignée du rond-point de la Porte de Trèves", précise Patrick Delsalle, directeur du premier degré. "L’échevin ne nous a pas demandé de fermer l’établissement mais comme il y aura des embarras de circulation, nous avons conseillé aux élèves de rester chez eux ce jour-là pour éviter qu’ils ne soient stressés en arrivant en retard à leur examen. Cela dit, l’école restera ouverte." ˮ

À l’athénée royal, rue de la gare, ainsi qu’à l’école du Doyard, les examens se dérouleront normalement. "Nos deux implantations sont situées en périphérie"ˮ, explique la préfète Nathalie Colignon. "E lles resteront ouvertes. Cela dit, nous avons conseillé aux élèves de s’arranger pour être présents à l’école plus tôt qu’à l’accoutumée et de ne pas passer par le centre-ville ni par la Porte de Trèves. Il faut, en effet, s’attendre à ce qu’il y ait d’importants embarras de circulation aux abords de la route d’accès au Mardasson."ˮ

L’hôpital de Bastogne, modifiera aussi ses habitudes. "Le gouverneur a pris contact avec les responsables de Vivalia afin que les équipes d’aide médicale urgente puissent intervenir rapidement en cas de problème", précise le docteur Philippe Deleuse. "Le cas échéant, une coordination devra être assurée avec le poste médical avancé situé à proximité du site du Mardasson."ˮ

N.L.