Les policiers ont lancé un avis de recherche. Le propriétaire a été retrouvé.

Samedi, les policiers ont constaté qu’un poney avait été abandonné devant le commissariat, route de Marche, à Bastogne. Ils ont fait des photos de l’animal et les ont postées sur les réseaux sociaux afin d’entrer en contact avec le propriétaire. Cet avis de recherche, un peu particulier, n’a donné aucun résultat. Le propriétaire ne s’est pas manifesté.

"Ce genre de fait est vraiment exceptionnel", souligne le commissaire divisionnaire André Mathieu, chef de corps de la zone de police Centre Ardenne. "En effet, depuis que je suis en fonction à Bastogne, il n’est jamais arrivé qu’un animal soit laissé à l’abandon devant la porte du poste de police. Nous avons été contraints de trouver une solution en urgence."

La police a téléphoné à plusieurs agriculteurs et éleveurs de chevaux de la région afin de trouver un hébergement pour le poney. "Un agriculteur nous a signalé qu’il avait un box libre dans son exploitation agricole", poursuit André Mathieu. "Nous l’y avons conduit et placé là-bas en attendant de retrouver son propriétaire."

Finalement, les policiers ont fait appel à un vétérinaire. Celui-ci a constaté que le poney était pucé. Le nom et l’adresse du propriétaire ont, ainsi pu être trouvés et le poney a regagné son domicile avec l’aide des forces de l’ordre.

"Nous avons identifié la personne qui a conduit l’animal devant nos bureaux", précise encore le chef de corps de la zone de police Centre Ardenne. "Il ne s’agit pas du propriétaire qui, évidemment, ne voulait pas s’en débarrasser ainsi. En fait le poney s’est échappé de la prairie où il se trouvait car la clôture était endommagée. Il s’est retrouvé dans une prairie et le propriétaire ce celle-ci ne sachant qu’en faire, l’a amené devant la poste de police."

Le commissaire divisionnaire André Mathieu rappelle que lorsqu’on constate des divagations d’animaux, il faut prévenir la police en formant le 101. Des recherches sont alors effectuées afin de retrouver le propriétaire.