L’accès au Bec du Corbeau, l’un des plus beaux rochers de Belgique, est désormais renseigné par un nouveau panneau directionnel, réalisé par le Salmien Marcel Colson, et sécurisé par le Département Nature et Forêts.

On se souvient que le travail du Salmien avait été anéanti à la suite d’un acte de vandalisme. Le panneau qu’il avait confectionné, après avoir retrouvé et débroussaillé le sentier d’accès, avait été enlevé de l’arbre sur lequel il était accroché. Marcel Colson s’est remis au travail et, avec l’aide du DNF, l’a mis en place.

" Lorsque j’étais enfant, je me rendais régulièrement au Bec du Corbeau avec mes parents", rappelle-t-il.  "Au fil des ans, le chemin d’accès a été obstrué par la végétation et il n’a plus été emprunté par les promeneurs. Le garde forestier Raphaël Thunus m’a aidé à fixer le nouveau panneau directionnel. Je suis heureux d’avoir contribué à faire redécouvrir cet endroit qui offre un magnifique point de vue sur notre vallée."

Le panneau placé par le Département Nature et Forêts met en garde les promeneurs avec la mention  "Attention, risque de chute, le propriétaire décline toute responsabilité en cas d’incident ou d’accident sur le sentier." Il rappelle, par ailleurs, que l’accès au Bec du Corbeau est interdit aux cyclistes.

Jean-Claude Adam, chef du cantonnement de Vielsalm, au DNF avait salué l’initiative du septuagénaire et indiqué que ce rocher situé en zone Natura 2000 dans la réserve naturelle domaniale du Thier des carrières et de la Fosse Roulette méritait d’être mis en valeur. C’est à présent chose faite.

A la Maison du tourisme Haute Ardenne, à Vielsalm, une employée précise que l’on accède à l’endroit où le panneau directionnel a été placé en suivant l’un des deux itinéraires de promenade balisés au départ du syndicat d’initiative, la Balade verte ou les Trésors du Pays de Salm. La première promenade, longue de 13 kilomètres, passe par Cahay, les anciennes carrières, Bêche et Neuville.