Bastogne - Vielsalm

Ce lundi, au conseil communal, le collège proposera de voter une motion de soutien

L’histoire se répète. La ligne ferroviaire 42 (Liège-Gouvy) est, comme en 1980 et en 2012, menacée de fermeture. Les mandataires communaux de Vielsalm se préparent à monter au créneau pour la défendre.

La menace est budgétaire. Selon Infrabel, 82 millions d’euros par an seront nécessaires pour maintenir en bon état l’infrastructure ferroviaire en Belgique. Si l’Etat n’octroie pas cette somme, le gestionnaire du réseau menace de fermer en Wallonie une dizaine de petites lignes dont la 42.

Ce lundi 26 août, le collège salmien proposera au conseil communal de voter une motion de soutien à la ligne de chemin de fer. On se souvient qu’en 2012, Infrabel avait annoncé son intention de ne plus investir dans la maintenance des voies et caténaires de petites lignes régionales. La motion avait fait l’unanimité.